Batailles et Blindés - Histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires

Batailles et Blindés : Histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires

Bataille et blindés hors-série n°33 : La bataille de Kharkov

Batailles & Blindés Hors-Série N°18

1944, LA BATAILLE DES ARDENNES
Tome II

DISPONIBLE (14,9 € frais de port compris)

Disponible également au format tablettes et smartphones

Logo de Google Play Logo itunes Logo Amazon App

Batailles & Blindés Hors-Série N°18 : 1944 - La bataille des Ardennes - Tome IIzoom

[ zoom ]

[ Commander ]

Ce deuxième tome dévolu à l’opération « Herbstnebel » dans les Ardennes reprend notre récit à partir du 20 décembre 1944, date à laquelle l’offensive allemande est à son apogée. Malgré l’important succès tactique que représente la prise de Saint-Vith dès le lendemain, les puissantes 5e et 6e armées de Panzer s’enlisent progressivement à l’approche de la Meuse, en particulier à compter du 23, lorsque l’amélioration de la météo permet aux chasseurs-bombardiers américains et britanniques de reprendre leurs vols. Même si les éléments ne leur sont plus favorables, les Allemands se distinguent, tout au long des combats, par une grande discipline de feu et par une pratique inégalée de l’infiltration sous-bois. C’est en procédant par ces habiles stratagèmes que les Landser parviennent à boucler l’encerclement de Bastogne, dans laquelle est enfermée la célèbre 101st Airborne Division.
La destruction de la Kampfgruppe « Peiper » à La Gleize, la veille de Noël, marque toutefois le début du basculement du sort des armes au profit des Américains : malgré leur mordant, les Allemands, matraqués et bombardés sans relâche, sont contraints un peu plus chaque jour à passer sur la défensive. Le 25 marque leur ultime avancée. En effet, à l’ouest du saillant ardennais, à quelques kilomètres de la Meuse, les blindés allemands du général Manteuffel voient leurs manœuvres entravées par le manque de carburant et subissent les assauts d’une brigade blindée britannique qui aboutissent à la destruction pure et simple de la 2. Panzer-Division. La défaite allemande est devenue d’autant inévitable qu’au sud du saillant, le bouillant général Patton arrive à la tête de sa 3e armée à la rescousse, et libère Bastogne le 26 décembre. La conclusion de cet engagement dantesque n’interviendra cependant qu’à la fin janvier 1945, puisqu’il faudra encore un mois aux Américains et aux Britanniques pour réduire le saillant des Ardennes.
La bataille des Ardennes reste l’une des plus acharnées du front de l’Ouest et la rédaction de Batailles & Blindés vous propose ce formidable hors-série de 120 pages pour en retracer les grandes lignes : récits de combats de chars, témoignages palpitants de vétérans, photographies inédites et profils en couleur vous permettront de replonger dans cet engagement comptant parmi les plus acharnés de la Seconde Guerre mondiale !


<< Retour

 

Renseignements : Caraktère SARL

Résidence Maunier - 3 120, route d'Avignon - 13 090 Aix-en-Provence - France

Tél : 04 42 21 06 76

Trouver un kiosque près de chez vous

NOUVEAU : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous :
www.trouverlapresse.com