Batailles et Blindés - Histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires

Batailles et Blindés : Histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires

Bataille et blindés hors-série n°33 : La bataille de Kharkov

Batailles & Blindés N°18

ÉPUISÉ

Disponible uniquement au format tablettes et smartphones

Logo de Google Play Logo itunes

Batailles & Blindés N°18 : La division Hohenstaufen

Une division "Celere" à Stalingrad
En juillet 1942, tandis que la 6. Armee de Paulus marche vers Stalingrad, la 3e division motorisée italienne est expédiée à Serafi movitch afi n d’y réduire une tête de pont ennemie. Durant une semaine, les Bersaglieri vont s’employer à nettoyer la zone et à repousser les Soviétiques au-delà du Don. Malgré leur succès, ce secteur sera repris par l’Armée Rouge et c’est de là que partira l’offensive qui encerclera les troupes de Paulus.

Des belges au service du Tsar
L’automobile apparaît sur le champ de bataille en 1914. Toutefois, très vite, l’enlisement sur le front de l’ouest diminue de beaucoup le potentiel de cette nouvelle Arme. A contrario, le front de l’est s’accommode mal de la guerre de positions et permet aux autos blindées d’y gagner leurs lettres de noblesse. Une unité belge va ainsi se distinguer en Galicie. Son périple et ses aventures sont dignes d’un roman de Jules Verne.

De l'or noir pour les braves
Dans l’ombre des combattants mais également sous les attaques meurtrières de la Luftwaffe, les tirs d’artillerie ou d’armes légères, les unités françaises de ravitaillement en carburant vont disparaître dans les affrontements de mai et juin 1940. Malgré le danger, à bord de « camions réservoirs » civils réquisitionnés, elles parviendront tout de même à délivrer leur précieux liquide dans des circonstances souvent dramatiques.

La division Hohenstaufen
En 1936, à l’occasion de manoeuvres militaires dans la Hesse, une Panzer-Kompanie séjourne dans le village du jeune Hans Schwinger : « Je suis fasciné par ces machines et c’est très certainement l’origine de mon engagement dans cette Arme. » Devenu adulte, on retrouvera Hans à bord d’un Panzer IV de la « Hohenstaufen » près de Tarnopol. Ce texte est un précieux témoignage quant à la formation de cette division et son premier engagement au feu.

Le B1-bis : Camouflage
Avec cette troisième partie de leur étude inédite sur les chars B1-bis, Antoine Misner et Jean-Pierre Valantin font un point d’étape quant à nos connaissances concernant les camoufl ages des « lourds » français de 1940. Cet article expose le résultat de leurs discussions éclairées par de nombreux documents et des centaines de clichés d’époque passés au « peigne fi n » !

Heinz Lammerding
Heinz Lammerding, ex-Kommandeur de la « Das Reich », terminera la guerre en combattant sur les frontières orientales allemandes. Jugé par contumace pour le massacre d’Oradour-sur-Glane, il sera condamné à mort par un tribunal français. L’Allemagne fédérale refusant de l’extrader vers la France, Lammerding décèdera en janvier 1971, à Bad Tölz. Qui était-il ? Quel avait été son parcours ?de leurs discussions éclairées par de nombreux documents et des centaines de clichés d’époque passés au « peigne fin » !

Renseignements : Caraktère SARL

Résidence Maunier - 3 120, route d'Avignon - 13 090 Aix-en-Provence - France

Tél : 04 42 21 06 76

Trouver un kiosque près de chez vous

NOUVEAU : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous :
www.trouverlapresse.com