Batailles et Blindés - Histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires

Batailles et Blindés : Histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires

Bataille et blindés hors-série n°33 : La bataille de Kharkov

Batailles & Blindés N°42

DISPONIBLE (8 € frais de port compris)

Disponible également au format tablettes et smartphones

Logo de Google Play Logo itunes

Bataille et blindés n°42 : Nashorn au combat

[ zoom ]

[ Commander ]

Le Blindorama
La Croatie, 1941 - 1945

L’État indépendant croate, nation mineure de l’Axe dirigée par Ante Pavelić, a très tôt, du fait des exactions commises par ses Ustaše dont la cruauté poussent la population dans les bras des partisans communistes, éprouvé le besoin de disposer d’une petite arme mécanisée. Du statut de formation blindée de maintien de l’ordre à celui de bataillon engagé face aux T-34/85 soviétiques à l’Est, il y a là un pas que les Croates franchiront plus vite qu’ils ne le pensaient !

Nashorn au combat
« Qui s'y frotte s'y pique »

Qui a dit qu’un automoteur faiblement blindé n’était pas de taille à affronter les vagues de chars de l’Armée rouge ? Rapports à l’appui, Didier Laugier nous démontre que les schwere Panzerjäger-Abteilungen 519, 560 et 655 équipées du chasseur de chars Nashorn ont parfaitement tenu leur rôle en phase défensive. Cela grâce à une machine capable de tenir sous le feu de son canon de 88 de vastes étendues du front de l’Est, en dépit de tracas qui n’ont pas toujours permis aux chefs d’unité de dégager une grande sérénité !

Hasso Eccard von Manteuffel
Itinéraire d’un hobereau prussien

Issu d’une vieille famille prussienne, le baron Hasso Eccard von Manteuffel connaît son baptême du feu lors
de la Grande Guerre. Patriote, il fait le choix de rester au sein de la Reichswehr, où il fait la connaissance d’Heinz Guderian. Une rencontre qui conduit Manteuffel à s’intéresser à la guerre mécanisée, dont il va devenir l’un des meilleurs experts allemands. Suivra une brillante carrière qui le conduira des steppes russes aux djebels tunisiens, en passant par les champs de bataille ardennais et lorrains.

Chroniques africaines
Avril - Mai 1941

La guerre en Afrique du Nord change de visage avec l’arrivée de l’Afrika-Korps en février 1941. 70 ans après, nous revenons sur ce théâtre d’opérations pour détailler chaque bimestre d’une guerre décidément pas comme les autres.

Tiger
Du char de percée au char principal de bataille

Lors de leur création, les bataillons allemands de chars lourds se voient attribuer des missions offensives. Mais, avec les revers du III. Reich, les Tiger vont devoir assurer des tâches défensives. Dans les deux cas, ces unités blindées se montreront à la hauteur des espoirs mis en eux et trouveront des tactiques appropriées à chaque situation.

Patton à Saint-Mihiel
Baptême du feu des Tankers américains

L’entrée en guerre des États-Unis en 1917 change la donne. Pourtant, le contingent américain envoyé combattre sur le front européen est sous-équipé, peu entraîné et sans expérience... Il faudra ainsi créer de toutes pièces un corps blindé avec des chars légers français ! Engagée en 1918 au sud de Verdun, cette unité va montrer toute sa combativité dans un assaut épique sous la férule d’un certain George Patton...

Baptême du feu mortel en Ukraine
Premier engagement d’une batterie d’assaut hongroise

Au printemps 1944, la guerre fait rage en Galicie où combat la 1e armée hongroise. Le lieutenant Csáthy tombe au champ d’honneur le 27 avril 1944 à la tête de la 1re section de la 3e batterie du 1er Rohamtüzér Osztály de Hajmáskér. Il a ouvert la longue liste des artilleurs d’assaut hongrois tués au combat entre 1944 et 1945. Voici son histoire.

Renseignements : Caraktère SARL

Résidence Maunier - 3 120, route d'Avignon - 13 090 Aix-en-Provence - France

Tél : 04 42 21 06 76

Trouver un kiosque près de chez vous

NOUVEAU : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous :
www.trouverlapresse.com