Batailles et Blindés - Histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires

Batailles et Blindés : Histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires

Bataille et blindés hors-série n°34 : Koursk 43, le Grand Baptême du feu

Batailles & Blindés N°43

DISPONIBLE (8 € frais de port compris)

Disponible également au format tablettes et smartphones

Logo de Google Play Logo itunes

Bataille et blindés n°43 : La « Panzer-Lehr » en Normandie

[ zoom ]

[ Commander ]

Le Blindorama
Les Pays-Bas, 1939 - 1945

Comment construire une force blindée lorsque les gouvernements successifs ont imposé des coupes budgétaires drastiques aux armées ? C’est le constat que dresse l’état-major de l’Armée hollandaise au milieu des années 1930, alors que l’Allemagne, voisine, et le Japon, bien plus proche des Indes néerlandaises que ne l’est la métropole, affichent ouvertement leurs velléités expansionnistes. D’un bout à l’autre du monde, les Pays-Bas vont parvenir à se doter d’une modeste arme blindée appelée à combattre sur deux fronts.

Comme des coqs en pâte
Le quotidien des « charistes » français de la Grande Guerre

Le général Estienne est indubitablement le « Père des chars français », car outre les appareils en eux-mêmes, les unités et les tactiques de combat, il est aussi à l’origine du recrutement et de l’entraînement des équipages formés de volontaires. C’est l’histoire de ces premiers « charistes » qui est racontée dans cet article, au travers de nombreux témoignages ; certains cocasses, d’autres dramatiques pour ne pas dire effroyables...

Des chars dans la jungle
Un contre-sens tactique ?

Pendant la guerre du Pacifique, Japonais comme Alliés vont déployer des chars pour combattre dans la jungle. Si l’Armée impériale inaugure avec brio cette nouvelle méthode, notamment lors de la conquête de Singapour, les Australiens d’abord et les Américains ensuite vont passer maîtres en la matière, en imaginant un arsenal mécanisé de plus en plus spécialisé, ainsi que des tactiques originales.

Chroniques africaines
Juin - Juillet 1941

La guerre en Afrique du Nord change de visage avec l’arrivée de l’Afrika-Korps en février 1941. 70 ans après, nous revenons sur ce théâtre d’opérations pour détailler chaque bimestre d’une guerre décidément pas comme les autres.

Panzer-Brigaden contre Combat Commands
Deux doctrines à l'épreuve du feu

Après la bataille de Normandie, la Wehrmacht et l’US Army se retrouvent en Lorraine, où chacune met en oeuvre une doctrine propre, imposée, pour la première, par les lourdes pertes subies au cours des mois précédents, induite, pour la seconde, par une dynamique qui pousse le combat interarmes à sa forme la plus aboutie. Cette bataille de septembre 1944 confronte donc les Panzer-Brigaden spécifiquement levées par Hitler pour détruire les pointes blindées ennemies aux Combat Commands de Patton jouissant d’une puissance de feu inégalée.

La « Panzer-Lehr »
face au débarquement

Unité d’élite, composée d’instructeurs issus des écoles de Panzer, la Panzer-Lehr-Division est l’une des premières divisions blindées à s’opposer au débarquement allié. En dépit de la supériorité écrasante de l’ennemi, elle combat avec brio, enregistrant d’importants succès dans le bocage, où ses Panzer-Grenadiere mènent la vie dure aux Tommies...

Les évadés
Ou l’incroyable destin de deux B1bis...

Voici l’épopée de deux chars B1bis, le destin de deux machines échappées le 20 juin 1940 des ateliers des Forges et Aciéries de la Marine et d’Homécourt, à Saint-Chamond, pour tenter de rallier le sud de la France afin d’y poursuivre le combat contre les Allemands...

Renseignements : Caraktère SARL

Résidence Maunier - 3 120, route d'Avignon - 13 090 Aix-en-Provence - France

Tél : 04 42 21 06 76

Trouver un kiosque près de chez vous

NOUVEAU : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous :
www.trouverlapresse.com