Batailles et Blindés - Histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires

Batailles et Blindés : Histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires

Bataille et blindés hors-série n°33 : La bataille de Kharkov

Batailles & Blindés N°61

DISPONIBLE (8 € frais de port compris)

Disponible également au format tablettes et smartphones

Logo de Google Play Logo itunes

Bataille et blindés n°61 : La Jagdtiger-Abteilung 512

[ zoom ]

[ Commander ]

+ La Jagdtiger-Abteilung 512

Vivre sans vaincre

La schwere Panzerjäger-Abteilung 512 est l’une des très rares unités de l’Armée allemande à mettre en œuvre des chasseurs de chars lourds Jagdtiger. Des as tels que Walter Scherf, Albert Ernst et Otto Carius y ont été affectés comme cadres. Pourtant, l’engagement au feu de ses trois compagnies à partir de mars 1945 a été pour le moins contrasté : leurs « mastodontes », utilisés à contre-emploi, ont été capables du meilleur comme du pire !

+ La «Patte» de Leclerc

La 2e DB prend Baccarat

La 2e DB est l’unité mythique de l’Armée française de la libération. Du serment de Koufra pleinement honoré par la reconquête de Strasbourg, à la prise de Berschtesgaden, en passant par la libération de Paris, la division a marqué les esprits par ses succès tactiques. Or ceux-ci sont en grande partie l’œuvre de son chef : Philippe Leclerc de Hauteclocque, dont les talents de manœuvrier atteignent leur summum lors de la bataille beaucoup moins médiatique de Baccarat.

+ Le détachement «Épidote»

Des unités de cavalerie blindée au «royaume de l'insolence»

Les militaires français du détachement « Épidote » participent à la formation des cadres de l’Armée nationale afghane (ANA) et conseillent les instructeurs de celle-ci afin que le pays puisse disposer d’une armée apte à mater l’insurrection talibane. Il ont pour mission spécifique de former les personnels des Kandak équipés du Mobile Strike Force Vehicle (MSFV) récemment acquis par Kaboul.

+ La Garde meurt...

La Panzer-Division «Müncheberg» : dernier carré d'Hitler

La Panzer-Division « Müncheberg » est symptomatique des dernières unités levées par une Wehrmacht à l’agonie pour défendre le « Reich millénaire ». Composée de personnels sommairement formés, recevant du matériel au compte-gouttes, elle est jetée dans la bataille devant Berlin avec plus ou moins de réussite. Sa grande force ? Les tankistes du centre d’essais de Kummersdorf et les Panzergrenadiere des bataillons Leibstandarte et Großdeutschland de la capitale...

+ «Au milieu de notre jardin»

La motorisation de l'US Army

Partie de pas grand-chose, l’US Army a accompli une révolution sans précédent dans l’histoire militaire entre 1939 et 1945 : elle a réussi le tour de force de motoriser la totalité de ses forces armées (et même certains de ses alliés). Tout ne fut pas parfait, mais les chiffres donnent le tournis : de 11 600 en 1937, le nombre de véhicules dans l’US Army est passé à 250 000 en décembre 1941 ! Et entre 1940 et 1945, les États-Unis ont produit 3,6 millions de véhicules militaires !

+ «GEKI»

Mort d'une division blindée nippone (2e partie)

Après ses premières contre-attaques infructueuses contre la tête de pont américaine dans le golfe de Lingayen, la 2e division blindée « Geki » est éparpillée en défense des points névralgiques de Luçon : San Manuel, Munoz, aérodrome de Clark Field où les tankistes nippons, à bord de leurs chars Type 97 Shinhoto et Type 95 Ha-Go de leurs automoteurs Type 1 Ho-Ni, combattront jusqu’au sacrifice suprême...

+ Blindorama

Bolivie 1932 - 1945

Renseignements : Caraktère SARL

Résidence Maunier - 3 120, route d'Avignon - 13 090 Aix-en-Provence - France

Tél : 04 42 21 06 76

Trouver un kiosque près de chez vous

NOUVEAU : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous :
www.trouverlapresse.com