Batailles et Blindés - Histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires

Batailles et Blindés : Histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires

Batailles & Blindés Hors-Série N°44 : Panzer en Normandie - Autopsie d'un gachis

Batailles & Blindés N°96

DISPONIBLE (8 € frais de port compris)

Disponible également au format tablettes et smartphones

Logo de Google Play Logo itunes

Bataille et blindés n°96 : Voir Moscou et Mourrir. Les allemands ont-ils réellement vu le Kremlin ?

[ zoom ]

[ Commander ]

+ Voir Moscou et Mourrir.

Les allemands ont-ils réellement vu le Kremlin ?

30 novembre 1941. Il gèle à pierre fendre, et de gros flocons tombent sur les faubourgs de Moscou. Quelques Kradschützen arrivent avec leurs motos à Khimki : ils sont à peine à 20 kilomètres du centre de Moscou, mais impossible d’aller plus loin. Au loin se découpe la capitale de l’URSS, presque vidée de ses habitants, et les soldats distinguent les dômes du Kremlin. Voici une des légendes les plus tenaces du second conflit mondial. Les Allemands sont-ils parvenus assez près pour les apercevoir ? Le Kremlin était-il à portée de mains ?

+ Medium Tank Mark A Whippet « Musical box »

La chevauchée fantastique

Lorsque les Medium Tank Mark A Whippet arrivent sur le front en 1918, la British Army se remet à peine des terribles pertes subies dans les Flandres et dans la Somme. Les chars moyens anglais connaissent leur baptême du feu en mars 1918 en couvrant la retraite des unités anglaises pressées par l’ennemi. En avril, les engins retrouvent un rôle plus offensif lorsque leur nombre devient suffisant pour créer de petites unités intégrées parmi celles déployant des Mark IV/V. Rapides, du moins selon les critères de l’époque, ces blindés réalisent quelques exploits, leurs équipages sont d’ailleurs parmi les plus décorés, à l’image du « Musical box ».

+ Maurice Rose

Funeste campagne !

Il est l’un des rares officiers généraux américains à être tombés au combat lors du second conflit mondial. Maurice Rose, fils de rabbins, officier de cavalerie, c’est un style offensif à la tête de ses divisions blindées, notamment la 2nd Armored Division qui gagnera, sous son commandement, le surnom de « Hell on Wheels ». Éclipsé par le flamboyant Patton, Rose est un des principaux artisans de la course au Rhin, et sa chevauchée se terminera tragiquement près de Paderborn le 30 mars 1945…

+ Spearhead contre Windhunde et Volksgrenadiere

Les combats de Hotton

Du 21 au 26 décembre 1944, le village de Hotton est le théâtre de violents affrontements opposant quelques centaines de sapeurs et de soldats des services de la 3rd (US) Armored Division aux troupes du LVIII. Panzerkorps qui se sont élancées quelques jours plus tôt lors du début de l’offensive des Ardennes.

+ « Urgent Fury »

Grenade, 1983

Qui aurait pensé qu’un jour Oncle Sam se serait intéressé à un petit Poucet des Caraïbes, une île de moins de 400 kilomètres carrés peuplé de moins de 100 000 habitants ? Après l’engagement au Vietnam et ses conséquences désastreuses (autant sur la politique extérieure des États-Unis que sur la population américaine), l’opération « Urgent Fury » sur l’île de Grenade marque le grand retour des États-Unis sur la scène militaire internationale. Et comme toujours, c’est la prise du pouvoir par des éléments marxistes-léninistes en 1979, à quelques centaines de kilomètres des côtes de la Floride (et avec la menace de Cuba en ligne de mire) qui va pousser Washington et ses alliés locaux à lancer plusieurs milliers de soldats sur cette petite île paradisiaque.

+ Duel sanglant pour une capitale

La campagne de Hongrie, 1944-45 (2e partie)

26 décembre 1944. Le lendemain de Noël, l’Armée rouge boucle l’encerclement de la garnison de Budapest (33 000 soldats allemands et 37 000 hongrois). Hitler a ordonné que la capitale hongroise soit tenue jusqu’au dernier homme, faisant fi des 800 000 habitants pris au piège. À l’approche de la conférence de Yalta, Staline veut un succès d’ampleur afin d’arriver en position de force face à Roosevelt et Churchill. La conquête de Budapest, capitale du dernier allié européen du III. Reich, serait un excellent moyen d’y parvenir. Sur le terrain commence alors l’une des batailles les plus impitoyables de cette fin de guerre, les deux camps ne faisant que rarement de quartiers…

+ Historique du Tiger II « 502 »

Inespérée capture

La période de production du Panzer VI Ausf. B Tiger II ne dure que douze mois (mars 1944-mars 1945) et sa carrière opérationnelle se limite à onze mois de combat avec 489 exemplaires. L’engin est donc fort rare, si bien que les Soviétiques ont certaines difficultés à en capturer un, du moins en état de marche. La chance tourne toutefois durant l’été 1944.

+ Actus

• Les forces militaires allemandes
• Un char électrique pour l’armée de Sa Majesté ?
• Le nouvel obusier automoteur russe pourrait entrer en service en 2022
• Un nouveau véhicule pour les forces spéciales américaines
• Actualité du livre

 

Renseignements : Caraktère SARL

Résidence Maunier - 3 120, route d'Avignon - 13 090 Aix-en-Provence - France

Tél : 04 42 21 06 76

 

Nouveauté livres :

Trouver un kiosque près de chez vous

NOUVEAU : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous :
www.trouverlapresse.com